Djilian Deroche

By |

Djilian Deroche est un illustrateur et graveur qui vit et travaille à Paris. Après avoir grandi à La Réunion, il s’installe dans la capitale pour suivre ses études à l’école Estienne. Diplômé en 2011, il travaille ensuite dans l’atelier du graveur Bo Halbirk où il approfondit sa technique. Il est également membre de la structure éditoriale Duvent qui produit estampes et livres d’art. En 2015, il participe à la création de l’atelier Paris Print Club où il est désormais installé.

Roberto Epple

By |

Roberto Epple est un hydrobiologiste suisse et président fondateur du European Rivers Network (ERN), une ONG consacrée à la préservation et la gestion durable des fleuves et rivières, et de leurs écosystèmes, avec un fort travail de sensibilisation des populations depuis 1994. Dès les années 1970, il a organisé des campagnes contre la construction de centrales électriques dans les Alpes, et a attiré l’attention du public avec son documentaire Resistance on the River (1987), contre la construction d’une centrale sur le Danube. Il a également coordonné le mouvement SOS Loire Vivante qui a empêché la construction de quatre barrages sur le dernier grand fleuve sauvage d’Europe.

Elisabeth Schneiter

By |

Élisabeth Schneiter est journaliste chez Reporterre, spécialisée dans les atteintes aux libertés dans le monde et l’actualité internationale, après avoir créé et dirigé Qui-vive !, magazine sur la langue française, et Rendez-vous en France, sur l’actualité culturelle et scientifique, et avoir longtemps travaillé comme journaliste indépendante, auprès des grands quotidiens français (Le Monde, Le Figaro…). En 2018, elle a publié aux Éditions du Seuil Les Héros de l’environnement, qui retrace le parcours des activistes écologiques qui luttent contre les atteintes à l’environnement, et le payent parfois de leur vie…

Alexandre Taithe

By |

Alexandre Taithe est chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Il est spécialiste des politiques environnementales, des rapports entre environnement et sécurité et de la gestion de l’eau douce. Il a ainsi publié en 2008 chez Unicomm L’eau. Un bien ? Un droit ? Tensions et opportunités, ouvrage où il analyse les nouvelles problématiques autour de cette ressource essentielle et propose une nouvelle définition des compromis nécessaires à sa gestion durable.

 

Charles Hervé-Gruyer

By |

Charles Hervé-Gruyer est aujourd’hui maraîcher, arboriculteur, éleveur et pédagogue permaculturel. Il a d’abord été éducateur spécialisé, emmenant à travers le monde des enfants à bord du voilier Fleur de Lampaul, pour des expéditions humaines et scientifiques dont il a tiré de nombreux livres et films. Il a ensuite été thérapeute, avant d’acquérir en 2003 la Ferme du Bec Hellouin avec sa femme Perrine, et de la transformer en exploitation biologique et en école de permaculture, lieu de recherche et de formation autour des méthodes de cultures naturelles.

Catherine Larrère

By |

Catherine Larrère est philosophe et professeure de philosophie émérite à l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne. Spécialiste de la pensée de Montesquieu, elle est considérée en France comme l’une des pionnières de l’éthique et de la philosophie environnementale, à travers de nombreux ouvrages, dont plusieurs coécrits avec son mari, l’agronome et sociologue Raphaël Larrère : Du bon usage de la nature : pour une philosophie de l’environnement (Aubier, 1997), Les Inégalités environnementales (PUF, 2017), Penser l’anthropocène (Les Presses de Sciences Po, 2018)… Elle a également été présidente de la Fondation de l’Écologie Politique entre 2013 et 2016.

Erik Orsenna

By |

Erik Orsenna est écrivain, philosophe, économiste, haut fonctionnaire et académicien. Après des études de philosophie et de sciences politiques, il devient chercheur et enseignant en économie. Conseiller ministériel et présidentiel dans les années 1980 sur les questions culturelles, africaines, ou de matières premières, il entre à l’Académie française et au Conseil d’État à la fin des années 1990. Grand voyageur, il en tire aussi bien des fictions poétiques que des livres d’investigations sur la mondialisation, de L’Avenir de l’eau (Fayard, 2008) à la Géopolitique du moustique (Fayard, 2017). Il est le président de l’Initiative pour l’Avenir des Grands Fleuves (IAGF) depuis 2014 et ambassadeur de l’Institut Pasteur depuis 2015.

Anne-Margot Ramstein

By |

Anne-Margot Ramstein a été pensionnaire de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis en 2015-2016. Diplômée de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle est originaire de la Réunion et a vécu à Boston, Paris, Lyon et Montréal, avant de revenir en Alsace. Elle est l’autrice de OTTO ou l’île Miroir (Éditions 2024), Faune et Flore (Les Grandes Personnes), En Forme (Albin Michel) et avec son compagnon Matthias Arégui : L’ABC des tracas (Albin Michel), Avant / Après (Albin Michel), honoré d’un Ragazzi Award à Bologne en 2015, et Dedans / Dehors (Albin Michel, 2017). Elle met régulièrement son talent au service de commandes prestigieuses telles que Hermès, Le Monde, XXI

Patrick Leger

By |

Patrick Leger a contribué à de nombreux projets éditoriaux, publicitaires et d’animation depuis le début de sa carrière d’illustrateur en 2007. Il a notamment collaboré avec le New York Times, le New Yorker, Newsweek, The Atlantic Monthly ou GQ. Il réside actuellement à Brooklyn, New York, où il a établi son studio sur l’East River.

 

Olivier Bonhomme

By |

Olivier Bonhomme est illustrateur et directeur artistique. Il vit et travaille à Montpellier. Diplômé de l’école Émile Cohl en 2010, il commence sa collaboration avec le journal Le Monde en 2012 et fonde en parallèle le Studio BK, à Lyon, avec lequel il tend à promouvoir l’image sur scène sous toutes ses formes. Après un court passage dans l’univers de la bande dessinée, il se concentre sur l’illustration et les séries personnelles pour créer un univers surréaliste où l’iconographie pop tend à rejoindre le symbolisme. Il réalise la direction artistique de jeux vidéos produits par Arte (Californium et Homo Machina) et présente plusieurs expositions sur le thème des carnets de voyages imaginaires (Journey to New Orleans, Havana’s Dream…).

Kanellos Bitsikas

By |

Né à Athènes en 1985, Kanellos Bitsikas déménage en France en 2010 pour étudier l’illustration et la BD après avoir fini ses études de Restauration des Antiquités. Son travail – bande-dessinée en France et en Grèce, conception et réalisation de fresques, illustrations pour la presse française – évoque des histoires réelles ou fictives par lesquelles il transmet des messages à caractère socio- politique. Toujours avec humour et une pincée de sarcasme voire d’ironie, et ce dans un ensemble poétique, son objectif est de créer des associations picturales pour amener doucement aux questions sociales, politiques et psychologiques qui lui tiennent à cœur.

Matthias Aregui

By |

Matthias Arégui, diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg, a publié plusieurs ouvrages dont Bob et Sally sont des copains (Éditions 2024, 2016) et Papayou (Éditions Thierry Magnier, 2018). Avec Anne-Margot Ramstein, il publie des livres jeunesse aux éditions Albin Michel Jeunesse : L’ABC des tracas (2011), Avant / Après (2013) qui a obtenu le prestigieux Bologna Raggazzi Award en 2015 et Dedans / Dehors (2017). Il travaille également pour la presse en collaborant avec Le Monde, XXI, le New York Times ou encore Picsou Magazine.

Olafur Eliasson

By |

Olafur Eliasson est un artiste islandais et danois. Sa pratique artistique s’intéresse à la perception, au mouvement, à l’expérience concrète et au rapport à soi. Son travail – sculpture, peinture, photographie, film, installation – ne se limite pas aux musées et galeries (Tate Modern, Biennale de Venise, Fondation Louis Vuitton, moma), mais va aussi à la rencontre de la sphère publique au travers de projets architecturaux et d’interventions dans l’espace public. Eliasson a également enseigné à l’Université des Arts de Berlin entre 2009 et 2014, et a cofondé l’entreprise sociale Little Sun, consacrée aux énergies renouvelables.

Robert Adams

By |

Robert Adams est un photographe américain, né en 1937, qui a documenté l’étendue et les limites des dommages causés par l’homme dans l’Ouest américain. Il en a tiré plus de cinquante livres de photographies, sources à la fois de désespoir et d’espérance. Son objectif est « de regarder les choses en face, tout en parvenant à trouver quelques raisons d’espérer : il s’agit de tenter une alchimie. »

Valérie Cabanes

By |

Valérie Cabanes est juriste en droit international. Spécialiste des droits de l’Homme et du droit humanitaire, elle est particulièrement impliquée dans le mouvement de reconnaissance des droits de la nature. Elle a ainsi publié deux ouvrages de référence sur le sujet – Un Nouveau Droit pour la Terre, pour en finir avec l’écocide (Seuil, 2016) et Homo Natura, en harmonie avec le vivant (Buchet-Chastel, 2017). En 2013, elle a participé au lancement de l’Initiative citoyenne européenne sur la reconnaissance du crime d’écocide, une revendication devenue mondiale en 2014, et portée par le mouvement End Ecocide on Earth qui plaide pour l’inscription de ce crime dans le droit pénal international. Co-fondatrice de l’ONG « Notre Affaire à tous », elle conseille l’initiative « Harmony with Nature » de l’ONU.

Magali Reghezza-Zitt

By |

Magali Regezzha-Zitt est une géographe spécialiste de l’environnement et des villes. Maître de conférences à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Elle participe en tant qu’experte aux comités de différents organismes tels que le Centre européen de prévention des risques d’inondation et se trouve régulièrement invitée par des médias nationaux pour intervenir sur le thème des inondations et de la perception du risque. Elle publie son premier livre Paris coule-t-il ? chez Fayard en 2011, puis plusieurs ouvrages tels que Des hommes et des risques : menaces locales, menaces globales (La Documentation française, 2016) ou encore La géographie : pourquoi ? comment ?, avec Stéphanie Beucher (Hatier, 2017).

Gilles Boeuf

By |

Gilles Boeuf est un biologiste français, professeur à l’université Pierre et Marie Curie Sorbonne Université, Banyuls-sur-mer, et ancien président du Muséum national d’histoire naturelle de Paris, aujourd’hui chargé de missions. Cet océanographe s’est spécialisé dans la physiologie environnementale, l’endocrinologie et la biodiversité marine et terrestre, en se penchant plus particulièrement sur la migration des poissons. Il nourrit la recherche par plus de 400 publications nationales et internationales et par ses nombreuses conférences. Il a notamment contribué en 2017 à l’écriture du Manifeste du Muséum : Quel futur sans nature ?

Thomas Rouzière

By |

Thomas Rouzière, diplômé de l’EPSAA en arts graphiques, est illustrateur et auteur de bande dessinée. Il alimente quotidiennement son univers, ses images et personnages dans le creux de ses carnets. Nourrissant un goût prononcé pour l’observation, il a développé un intérêt particulier pour les petites choses et le souci du détail. Après la publication de formats courts chez Ankama et Casterman, il travaille sur ses premiers récits longs de bande dessinée tout en continuant d’illustrer pour la presse, l’édition et même la scénographie d’exposition.

Éric Birlouez

By |

Éric Birlouez est ingénieur agronome. Il est aussi sociologue dans son domaine de prédilection, l’alimentation, dont il explore également les dimensions historiques, culturelles et symboliques. En s’intéressant au parcours des denrées alimentaires, l’envie lui est venue de se pencher sur le voyage des épices. Il a publié à ce sujet en 2013 Sur les routes des épices, aux éditions Ouest-France. En 2016 paraît son ouvrage Petites histoires & grandes recettes de la gastronomie française, coécrit avec l’autrice culinaire Isabelle Dreyfus. Éric Birlouez enseigne aussi l’histoire et la sociologie de l’alimentation au sein d’universités et d’écoles d’ingénieurs en France et à l’étranger.

©2019 Reliefs Éditions.