Rinko Kawauchi

By |

Rinko Kawauchi est une photographe japonaise, couramment qualifiée de « poétique ». Élève de la Seian University of Art and Design au nord de Kyoto, elle a  d’abord  travaillé dans la publicité avant de commencer à photographier des objets d’art. Férue de haïkus, de shintoïsme, de Rolleiflex et de 6 × 6, elle capture les instants, même les plus anodins, dans des cadres, des lumières et des couleurs proprement oniriques. En témoignent à leur manière les titres de ses livres, Cui cui (2005), Murmuration (2010) ou Illuminance (2011).

Takashi Homma

By |

Takashi Homma a étudié la photographie à l’université du Japon, débuté dans la publicité à Tokyo et a travaillé à Londres comme photographe du magazine i-D. De retour dans son pays en 1992, il entame les séries au long cours qui explorent les relations entre les individus et l’environnement urbain et qui lui valent avec « Tokyo Suburbia » le prestigieux prix Kimura Ihei en 1998. Devenu le plus représentatif des photographes japonais contemporains, il a déplacé son œil et son objectif vers le spectacle de la nature, qu’il soit fascinant et sanglant comme dans Trails (la mort d’un cerf à Hokkaïdo) ou paisible et mouvant comme dans New Waves.

Stephen Post

By |

Stephen Post est journaliste, auteur, éditeur, archéologue, anthropologue… et illustrateur. Ses grands à-plats intenses et rêveurs témoignent de toutes ses expériences accumulées en Amérique du Nord, « à creuser des trous à la recherche de trésors enfouis, à arpenter des scènes de théâtres vides, à naviguer dans les couloirs d’hôpitaux bondés, à extraire des données dans les mines à tableurs de l’enfer bureautique ». Il aime aussi les chats, qui le lui rendent bien.

Wenyi Geng

By |

Wenyi Geng, née au Japon, éduquée en Chine et diplômée de la School of Visual Arts de New York, est retournée à Tokyo pour y poursuivre une carrière d’illustratrice indépendante. Inspirée par les mangas, la littérature et les films japonais, émule du studio Ghibli de Hayao Miyazaki et Isao Takahata, de l’immense Moebius (Jean Giraud), et du grand mangaka Taiyō Matsumoto, elle encre et peint de somptueux décors surréalistes peuplés de personnages à la présence absurde ou inquiétante, avec une palette de couleurs qu’on dirait automnales.

Simon Bailly

By |

Simon Bailly est illustrateur, major de l’École supérieure d’art de Lorraine (ESAL) en 2016. Après avoir réalisé ses premiers dessins pour Télérama, Le ou Libération, il partage son temps entre la presse, la communication et l’édition jeunesse, où son graphisme clair et son univers très coloré sont remarquables. Ses derniers opus témoignent aussi de ses goûts pour les merveilles de la nature et de la vie : Kid au 1er sommet des animaux (avec Gwenaël David, Hélium, 2020), Le Gecko vert de Manapany (avec Yves- Marie  Clément,  les éditions du Pourquoi Pas, 2020).

Nastassjia Martin

By |

Nastassjia Martin est une anthropologue spécialiste des populations du Grand Nord. Élève de l’anthropologue Philippe Descola, grand pourfendeur du dualisme nature-culture et inventeur du quadrilatère ontologique totémisme- animisme-analogisme-naturalisme, elle étudie l’animisme confronté à la modernité auprès des Gwich’in, chasseurs-cueilleurs-pêcheurs de l’Alaska, expérience qui lui inspire Les Âmes sauvages (LaDécouverte, 2016). En août 2015, alors qu’elle réalise une étude anthropologique sur les Évènes du nord de la Sibérie, elle est attaquée et gravement blessée par un ours, dont elle tire un second livre imprégné d’animisme, Croire aux fauves (Verticales, 2019).

Allain Bougrain Dubourg

By |

Allain Bougrain Dubourg est un journaliste,  producteur et réalisateur de télévision. Passionné tout jeune par les animaux, il donne à 18 ans des conférences dans les écoles avant de parcourir la France avec une exposition itinérante réhabilitant les nuisibles et les puants, le Pavillon de la Nature. Infatigable chroniqueur multimédia, il produit et présente dans les années 1970 et 1980 de nombreuses émissions sur les chaînes publiques. Pionnier de la défense des bébés phoques avec Brigitte Bardot, il est président de la Ligue protectrice des oiseaux depuis 1986 et administrateur de nombreuses institutions liées à la protection animale. Il est aussi l’auteur d’une vingtaine de livres, depuis Le Tour de France des animaux sauvages (BIAS, 1980) jusqu’à Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes (Les échappés, 2018).

Vinciane Despret

By |

Vinciane Despret, philosophe des sciences et psychologue, enseigne à l’université de Liège. Passionnée par l’éthologie animale, elle a relaté son premier terrain dans Naissance d’une théorie éthologique : la danse du cratérope écaillé (Cnet, 1996). Suivront entre autres Quand le loup habitera avec l’agneau (Le Seuil, 2002), Bêtes et hommes (Gallimard, 2007, titre de l’exposition dont elle a assuré le commissariat scientifique à la Villette), Être bête, co-écrit avec Jocelyne Porcher (Actes Sud, 2007), Que diraient les animaux si on leur posait les bonnes questions ? (La Découverte, 2012), Habiter en oiseau (Actes Sud, 2019). Inspirée par les travaux d’Isabelle Stengers et de Bruno Latour, elle est considérée comme l’une des pionnières des études animalistes.

Pierre Thomas

By |

Pierre Thomas est géologue et professeur à l’ens de Lyon.
Responsable scientifique de planet-terre.ens-lyon.fr, site destiné à la formation permanente des professeurs de SVT, il a consacré l’essentiel de ses recherches à la géologie du système solaire, en particulier sur Mercure, Mars et les satellites de Jupiter. Outre la planétologie, il enseigne aussi les origines de la vie et l’histoire de la Terre et de ses climats. Dans une émission de « Science publique » sur France Culture en 2014, il répondait avec science, optimisme et humour à une question qui ouvre d’immenses horizons : « Que peut-on attendre des 9 planètes habitables de la Voie lactée ?

Michel Detay

By |

Michel Detay, géologue et volcanospéléologue, a passé la majeure partie de sa vie professionnelle dans l’industrie où il a occupé de hautes fonctions internationales. Aujourd’hui installé à Hong Kong, il a écrit des centaines d’articles et une dizaine d’ouvrages pédagogiques, dont  (Belin, 2013) et Traité de volcanologie physique (Lavoisier, 2017).

Benoît Lamare

By |

Benoît Lamare, ancien libraire BD parisien reconverti en illustrateur autodidacte et auteur de bandes dessinées, notamment pour Fluide Glacial, est également portraitiste presse pour différentes revues engagées telles que Socialter, Ballast ou encore La Revue Dessinée.

Valérie Chansigaud

By |

Valérie Chansigaud étudie l’histoire des relations entre l’espèce humaine et la nature. Conjuguant histoire des sciences, histoire culturelle et histoire environnementale, ses travaux portent sur l’impact de l’homme sur son environnement, sur la sensibilité culturelle aux questions environnementales et sur le parallèle entre domination humaine sur la nature et sur l’homme. Elle prépare actuellement un livre sur l’histoire de la domestication animale qui sera suivi d’une histoire du végétarisme.

Magali Reghezza-Zitt

By |

Magali Regezzha-Zitt est une géographe spécialiste de l’environnement et des villes. Maître de conférences à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Elle participe en tant qu’experte aux comités de différents organismes tels que le Centre européen de prévention des risques d’inondation et se trouve régulièrement invitée par des médias nationaux pour intervenir sur le thème des inondations et de la perception du risque. Elle publie son premier livre Paris coule-t-il ? chez Fayard en 2011, puis plusieurs ouvrages tels que Des hommes et des risques : menaces locales, menaces globales (La Documentation française, 2016) ou encore La géographie : pourquoi ? comment ?, avec Stéphanie Beucher (Hatier, 2017).

Jacques-Marie Bardintzeff

By |

Jacques-Marie Bardintzeff est volcanologue, professeur des universités, agrégé et docteur d’État, chercheur associé au CNRS. Il enseigne et poursuit ses recherches à l’université de Paris-Sud Orsay. Ses travaux portent sur les dynamismes éruptifs et les risques naturels associés. Il a expertisé un très grand nombre de volcans actifs tout autour du globe et a publié des centaines d’articles scientifiques et de nombreux ouvrages sur le domaine.

Éric Birlouez

By |

Éric Birlouez est ingénieur agronome. Il est aussi sociologue dans son domaine de prédilection, l’alimentation, dont il explore également les dimensions historiques, culturelles et symboliques. En s’intéressant au parcours des denrées alimentaires, l’envie lui est venue de se pencher sur le voyage des épices. Il a publié à ce sujet en 2013 Sur les routes des épices, aux éditions Ouest-France. En 2016 paraît son ouvrage Petites histoires & grandes recettes de la gastronomie française, coécrit avec l’autrice culinaire Isabelle Dreyfus. Éric Birlouez enseigne aussi l’histoire et la sociologie de l’alimentation au sein d’universités et d’écoles d’ingénieurs en France et à l’étranger.

©2020 Reliefs Éditions.