Maxime Mouysset

By |

Maxime Mouysset, diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg en section graphisme travaille actuellement à Paris. Il collabore régulièrement avec la presse française et internationale. Grand amateur de sport, il n’hésite pas à puiser son inspirations dans les cadrages et le dynamisme des différentes disciplines. Très intéressé également par le travail des directeurs de la photographie, il capture et conserve des extraits de films qu’il réinterprète par la suite. À côté de cela, il expérimente dans l’animation, la typographie et la peinture murale.

Benoît Lamare

By |

Benoît Lamare, ancien libraire BD parisien reconverti en illustrateur autodidacte et auteur de bandes dessinées, notamment pour Fluide Glacial, est également portraitiste presse pour différentes revues engagées telles que Socialter, Ballast ou encore La Revue Dessinée.

André Juillard

By |

André Juillard est un dessinateur français. Ancien des Arts décoratifs de Paris, il est récompensé en 1996 par le Grand Prix du Festival d’Angoulême pour son œuvre singulière : Les Sept vies de l’Épervier (Glénat), Plume au vent (Dargaud), Le Cahier bleu (Casterman), Après la pluie (Dargaud)… Quand il ne court pas les lointains chemins de l’aventure, il trace un sillon plus intimiste, personnel et contemporain, où éclatent sa sensibilité et sensualité d’artiste. À partir de 2000, il participe à la reprise de Blake et Mortimer, défi artistique relevé avec maestria et succès.

Micha Huigen

By |

Micha Huigen est un illustrateur néerlandais. Il est diplômé de l’Art & Design Academy de Zwolle, où il étudie l’illustration. Ses dessins dissèquent et rassemblent des objets et des scènes ordinaires dans des ensembles surréels. Son travail artistique, qu’il soit personnel ou qu’il réponde à une commande, se caractérise par un trait marqué et élégant. Il a réalisé des pochettes d’album, des clips vidéos et d’autres commandes  éditoriales. Son travail  a été présenté sur des plateformes consacrées à l’illustration et par des magazines comme Eye yah! et Hi-Fructose.

 

Thomas Ruff

By |

Thomas Ruff est un photographe allemand. Il vit et travaille à Düsseldorf, où il a également étudié et enseigné la photographie à la Kunstakademie. Ses photographies de bâtiments, puis ses portraits (Porträts, 1989), sont rassemblés en séries conceptuelles. Il travaille avec des techniques et supports variés, utilisant aussi bien des photos de ciel, des clichés en stéréoscopie que des images découpées dans des journaux. Il s’intéresse au processus de la photographie et à ce que peut véhiculer une image, et se sert de plus en plus d’images numériques collectées sur Internet, à l’origine de séries telles que Nudes (2003) ou Cassini (2008).

Lee Friedlander

By |

Lee Friedlander est un photographe américain. Il étudie la photographie à l’Art Center de Los Angeles, avant de s’installer à New York en 1955. Ses premiers travaux sont des pochettes de disques de jazz ou des commandes de magazine, mais on parle aujourd’hui de « paysage social » pour définir sa photographie, d’après l’exposition collective Social Landscape à laquelle il participe en 1966. Il est connu depuis les années 1960 pour ses photographies subjectives des paysages et portraits d’une Amérique complexe que l’on peut trouver dans ses livres, comme Letters from the people (1993) ou The Desert seen (1996).

Bertrand Guest

By |

Bertrand Guest est Maître de conférences à l’université d’Angers, où il enseigne la littérature générale et comparée. Ses recherches portent sur l’écriture essayiste de l’espace depuis le XIXe siècle, les liens entre littérature, sciences et politique ainsi que l’écologie culturelle. Il est l’auteur de Révolutions dans le cosmos. Essais de libération géographique: Humboldt, Thoreau, Reclus (Paris, Classiques Garnier, 2017).

Baptiste Morizot

By |

Baptiste Morizot est philosophe et maître de conférences à l’université d’Aix-Marseille. Diplômé de l’ENS de Lyon, il soutient en 2011 une thèse sur le hasard dans l’œuvre de Gilbert Simondon. Sa pensée du vivant se nourrit d’une expérience pratique du pistage des loups et de ses échanges avec biologistes et éthologues. En 2017, le prix François Sommer récompense Les Diplomates (Wildproject, 2016), dans lequel il propose de fonder un nouveau mode de relation à la nature, celui de la « diplomatie ». Il prolonge aujourd’hui ce travail entre terrain, enseignement et écriture, avec Manières d’être vivant (Actes Sud, 2020)

Valérie Chansigaud

By |

Valérie Chansigaud étudie l’histoire des relations entre l’espèce humaine et la nature. Conjuguant histoire des sciences, histoire culturelle et histoire environnementale, ses travaux portent sur l’impact de l’homme sur son environnement, sur la sensibilité culturelle aux questions environnementales et sur le parallèle entre domination humaine sur la nature et sur l’homme. Elle prépare actuellement un livre sur l’histoire de la domestication animale qui sera suivi d’une histoire du végétarisme.

Bruno Lecoquierre

By |

Bruno Lecoquierre est géographe, professeur à l’université du Havre et directeur du laboratoire IDEES-Le Havre (UMR-CNRS). Ses recherches portent sur les mobilités (transport et tourisme) et sur le rôle des interfaces dans l’espace géographique, tout particulièrement dans la vaste région qui s’étend du Proche-Orient au Sahara. Auteur de nombreux voyages dans ces territoires, il s’intéresse depuis longtemps aux circulations sahariennes et aux évolutions géopolitiques de ce grand désert aujourd’hui en crise. Il a publié en 2015 à La Documentation française : Le Sahara, un désert mondialisé (La documentation photographique, n° 8106).

Philippe Frey

By |

Philippe Frey est ethnologue et écrivain. Il a parcouru la plupart des déserts de la planète au cap (à la boussole, sans suivre de piste), le plus souvent seul, à pied, à cheval ou en chameau. En 1992, il est distingué par le Prix Liotard de l’exploration scientifique pour avoir effectué la première traversée du Sahara d’est en ouest, en survivant de cueillette et de chasse. Auteur de nombreux livres sur les déserts, il publie ses mémoires, Passion désert (Arthaud) en 2013. Il a aujourd’hui quitté ses fonctions d’enseignement à l’université de Strasbourg et de Mulhouse pour se consacrer aux voyages et à son association, Nomades du monde, qui propose des circuits de découverte des déserts de tous les continents.

François Couplan

By |

François Couplan est un ethnobotaniste, spécialiste de la « survie douce » et pionnier de l’utilisation des plantes sauvages. Après son diplôme à l’École pratique des hautes études de Paris et sa thèse sur l’alimentation végétale potentielle de l’homme au Paléolithique (1996), Régal végétal est le premier de ses nombreux ouvrages sur les plantes sauvages. Fondateur de l’Institut de recherche sur les propriétés de la flore et du Collège pratique d’ethnobotanique, il partage aujourd’hui son temps entre animation de stages pratiques et voyages dans le monde entier à la recherche des plantes sauvages comestibles.

Bruno Doucey

By |

Bruno Doucey est romancier, poète et éditeur de poètes. Après avoir dirigé les éditions Seghers, il a fondé en 2010 une maison d’édition vouée à la défense des poésies du monde, qui a pris une place essentielle dans l’édition de poésie contemporaine. Sa passion du désert remonte à l’enfance, lorsque ses grands-parents lui font découvrir des photographies du Grand Sud algérien cachées dans un coffre depuis trois générations. Elles sont à l’origine de L’Aventurier du désert – L’itinéraire de Jules Jacques entre désert, désir et désertion (Elytis, 2010) et de la somme encyclopédique que constitue Le livre des déserts (Robert Laffont, 2006).

Djilian Deroche

By |

Djilian Deroche est un illustrateur et graveur qui vit et travaille à Paris. Après avoir grandi à La Réunion, il s’installe dans la capitale pour suivre ses études à l’école Estienne. Diplômé en 2011, il travaille ensuite dans l’atelier du graveur Bo Halbirk où il approfondit sa technique. Il est également membre de la structure éditoriale Duvent qui produit estampes et livres d’art. En 2015, il participe à la création de l’atelier Paris Print Club où il est désormais installé.

Gilles Ramstein

By |

Gilles Ramstein est paléoclimatologue. Directeur de recherche au CEA, il étudie aussi dans le cadre du CNRS les vents, les moussons et les grands phénomènes climatiques qui ont défini le visage actuel de la Terre. Passionné par les temps très anciens où les hominidés ne se déplaçaient pas encore sur les continents, il narre avec enthousiasme les époques où ni photographies ni fossiles ne pouvaient témoigner.

Olivier Bonhomme

By |

Olivier Bonhomme est illustrateur et directeur artistique. Il vit et travaille à Montpellier. Diplômé de l’école Émile Cohl en 2010, il commence sa collaboration avec le journal Le Monde en 2012 et fonde en parallèle le Studio BK, à Lyon, avec lequel il tend à promouvoir l’image sur scène sous toutes ses formes. Après un court passage dans l’univers de la bande dessinée, il se concentre sur l’illustration et les séries personnelles pour créer un univers surréaliste où l’iconographie pop tend à rejoindre le symbolisme. Il réalise la direction artistique de jeux vidéos produits par Arte (Californium et Homo Machina) et présente plusieurs expositions sur le thème des carnets de voyages imaginaires (Journey to New Orleans, Havana’s Dream…).

©2020 Reliefs Éditions.