Takashi Arai

By 8 novembre 2021

Takashi Arai, né en 1978, vit à Kawasaki. D’abord étudiant en biologie, il rencontre la photographie à travers un ancien procédé, le daguerréotype (1835), qui lui permet d’explorer les problématiques liées à l’ère nucléaire : membre depuis 2016 de l’Atomic Photographers Guild, il rend visible la réalité fragmentée des événements du passé, du premier essai d’une arme nucléaire à Trinity (Nouveau-Mexique), à la catas- trophe de Fukushima en mars 2011. Son travail est exposé dans diverses collections muséales aux États-Unis, en Europe et au Japon, et a été récompensé par plusieurs prix, tels que le Prix Source-Cord (2014) et le prix de la Société photographique du Japon (2016). Son premier court-métrage intitulé Oshira Kagami: The Mirror of the Oshira Deity lui a valu le Prix du meilleur court-métrage du Festival international du film de Salerne, en Italie.

©2020 Reliefs Éditions.